Quelles Consignes de Sécurité Lorsque l’on Utilise un Brasero ?

N’hésitez pas à consulter notre comparatif ici : meilleur brasero

Dans un jardin ou bien sur une terrasse, le brasero présente de nombreux atouts. Ainsi, il est important de connaître les consignes de sécurité lorsqu’on s’en sert.

Quelles Consignes de Sécurité Lorsque l’on Utilise un Brasero

Qu’est-ce qu’il y a de plus convivial qu’un feu ? Si dans votre maison, un feu de cheminée permet de réchauffer l’ambiance, vous pouvez en faire tout autant dans votre jardin en utilisant un brasero conçu à cet effet. Le principe de cet équipement remonte au temps des Mayas ou des Romains et il se retrouve de nouveau à la mode, de nos jours. Ce chauffage d’extérieur fonctionne grâce à l’usage de bois et peut se transformer en barbecue par l’utilisation d’une grille. Toutefois, il est important de connaître certaines consignes de sécurité afin de limiter les risques. Découvrons les ensemble grâce à cet article.

Quel bois utiliser ?

Afin de limiter la production de fumée et diminuer les étincelles, il est préférable de se servir de bois sec, propre et non traité c’est-à-dire qu’il ne faut pas prendre du bois verni ou peint qui pourrait produire des substances dangereuses. Limitez aussi l’utilisation de bois contenant de la résine comme notamment le pin. Le brasero de jardin demeure un accessoire deux-en-un. En effet, certaines variantes de cet équipement peuvent se métamorphoser en barbecue. Dans ce but, il suffit simplement d’ajouter une grille conçue pour cela. Cette caractéristique se montre vraiment pratique pour les personnes qui désirent cuisiner dans leur jardin mais qui ne disposent pas assez d’espace afin de profiter d’une cuisine d’été.

A voir aussi : Test et Avis Grande Brasero Chauffage

Précautions d’emploi et règles de sécurité

En dehors des consignes de sécurité classiques comme ne pas laisser l’équipement proche de vos enfants ou bien disposer d’un extincteur près de vous, on ne trouve pas de précautions particulières. Il ne nécessite même pas que vous le rentriez en cas de mauvais temps puisque le brasero témoigne d’une grande résistance aux intempéries. Tout d’abord, avant de mettre en marche votre équipement, il vous faut vous assurer que celui-ci repose sur une surface stable au choix une dalle en béton, de pierre ou carrelée pour lui garantir une stabilité maximale. Il faut garder en tête que vous préparez un feu et qu’il est nécessaire de respecter des consignes surtout sur l’éloignement des petits puisqu’il y a constamment un risque de projections. Après avoir sélectionné l’emplacement, vous pourrez débuter la préparation des flammes. Gardez en tête que pour limiter les risques d’incendie, les cheminées de jardin ainsi que les braseros doivent être positionnés sur une surface plane, insensible à la chaleur. L’ensemble du périmètre exposé à la chaleur doit aussi ne pas contenu de végétaux ou bien d’objets susceptibles de s’enflammer. Pour finir, il faut faire attention qu’il soit correctement éteint lorsque vous désirez vous en éloigner. Vous avez à présent en votre possession toutes les précautions d’emploi et les règles de sécurité qu’il vous faut connaître. Voyons désormais les choses à faire et à ne pas faire.

Choses à faire

Certaines indications sont à connaître afin de permettre une grande durée de vie à votre brasero. Voyons :

Mettre un peu de sable permet de limiter l’encrassement du fond de la cuve de votre équipement en absorbant les graisses provenant des cuissons ;

Enlever le chapeau du conduit de cheminée afin que le tirage fonctionne, il se montrera utile seulement lors des intempéries afin de protéger ;

Faire chauffer de manière progressive l’équipement lors des premiers usages tout en ne chargeant pas trop de combustible dans la cuve ;

Lors de chaque mise en marche, commencer par un feu d’à peu près dix minutes afin de permettre à l’équipement de se détendre de façon correcte ;

Ne pas mettre trop de bois ou de charbon de bois, cela ne vous servira pas à profiter d’un rendement maximum ;

Durant la saison hivernale, le produit doit être conservé au sein d’un garage, d’un chalet ou tout autre espace de stockage que vous désirez pour qu’il puisse abrité du gel ainsi que des températures froides ;

Enfin, il est important de sécuriser votre produit des intempéries grâce à une bâche ou tout autre moyen pour qu’il ne soit pas gorgé d’eau.

Choses à ne pas faire

Il y a des choses à faire et certaines ne sont pas à faire :

Il ne faut pas éteindre le foyer en utilisant de l’eau puisque la terre cuite s’abîme avec du liquide, permettez-lui de s’éteindre naturellement ;

Ne pas laisser de l’eau stagner dans la cuve puisque si vous subissez du gel, elle pourrait abîmer les parois de votre équipement, il est important donc de penser à la bâche.

Sécurité : obligations légales

Pour ce qui est des obligations légales, le brasero ainsi que la cheminée extérieure, on ne retrouve pas de réglementation particulière. En ce qui concerne la cheminée de jardin en dur, elle nécessite la conception d’une surface supérieure à cinq mètres carré, supérieure à soixante centimètres de hauteur, ce qui oblige de déposer une déclaration auparvant à la mairie. La mise en place d’un conduit de fumée est elle aussi réglementée : le orifices servant aux conduits doivent être positionnés au moins à quarante centimètres au-dessus de tout genre de construction proche de moins de huit mètres, peu importe si le construction se fait près de votre maison ou non.

A voir aussi : Test et Avis Brasero Perel